martes, 4 de octubre de 2011

Cours sur le superhéros

Bonjour,

Comme Antonio vous l'a annoncé, je (Gabriel Tremblay-Gaudette) donnerai le cours de jeudi, qui portera sur le superhéros d'Amérique.

La séance sera divisé en deux parties :

- La première partie procédera à une introduction générale au superhéros. Nous considérerons les antécédents et les origines du super-héros menant à l'apparition de Superman, son plus emblématique représentant. Nous parcourons les grandes lignes de son évolution, du héros extraordinaire (période du Golden Age) au héros à problèmes (Siver Age), au héros problématique (milieu des années 1980) au héros déconstruit (période contemporaine). Cette partie sera l'occasion de recenser quelques-unes des principales analyses idéologiques du superhéros (l'ethnocritique de l'origine juive du superhéros, l'analyse marxiste de la continuité onirique d'Umberto Eco) et d'exposer les grandes lignes de la théorie du roman de Georg Lukacs, qui préparera le terrain à la deuxième partie

- La deuxième partie se concentrera à l'analyse des deux oeuvres marquantes ayant problématisé le super-héros, toutes deux parues dans le milieu des années 1980, soit The Dark Knight Returns de Frank Miller et Watchmen d'Alan Moore et Dave Gibbons. Il est préférable que les étudiants aient lu ces deux oeuvres, puisqu'elles seront étudiées en détail et le spoiler sera omniprésent. La séance se concluera avec une oeuvre plus récente, The Death Ray de Daniel Clowes (disponible en français chez Cornélius : http://www.evene.fr/livres/livre/daniel-clowes-le-rayon-de-la-mort-43563.php), qui propose une version nulle (à lire comme un zéro mathématique, une valeur absente, et non comme un épithète péjoratif) du personnage de superhéros.

Jean-Michel Berthiaume, véritable expert de la bande dessinée de super-héros, sera présent lors de la séance afin d'offrir des compléments d'information et de corriger les erreurs factuelles que je ne manquerai pas de commettre pendant la séance.

À jeudi!